La consommation électrique d’un climatiseur



La consommation électrique des climatiseurs : on vous dit tout

 

À l’approche de l’été et des fortes chaleurs, nous sommes beaucoup à investir dans un climatiseur pour rafraîchir nos intérieurs. Cela nous évite de souffrir de la chaleur et améliore considérablement notre confort de vie en été. Les climatiseurs, qu’ils soient fixes ou mobiles, fonctionnement grâce à l’électricité et ont donc un impact sur la facture d’énergie. 

 

Choisir un climatiseur peu énergivore est donc important pour réduire ses factures et son impact sur l’environnement. Si vous voulez en savoir plus sur la consommation électrique de votre climatiseur, lisez attentivement cet article.

 

 

Bien choisir son fournisseur d’électricité

 

Le choix de son fournisseur d’électricité est tout aussi important que celui de son climatiseur. En effet, avoir un fournisseur adapté à sa consommation est le premier pas vers les économies d’énergie.

 

Quel fournisseur d’électricité choisir : Engie ou EDF ?

 

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les fournisseurs se sont multipliés et il est possible de choisir librement celui qui vous fournira de l’électricité. Pour cela, il suffit de téléphoner au fournisseur de votre choix et de souscrire à une offre. La résiliation de votre précédent contrat est totalement gratuite puisque les contrats d’énergie sont sans engagement.

 

Vous avez donc le choix entre deux catégories de fournisseurs d’électricité :

  • Le fournisseur historique, EDF
  • Les fournisseurs alternatifs comme Engie, Total Direct Énergie, Eni, etc.

 

Si vous hésitez entre Engie ou EDF, il y a plusieurs critères à prendre en compte avant de faire votre choix :

  • Le prix de l’abonnement
  • Le prix du kWh
  • La qualité du service-client
  • La gestion des litiges
  • Les pratiques commerciales, etc

 

De façon globale, on considère que les fournisseurs alternatifs sont moins chers car ils ne sont pas concernés par le tarif réglementé de vente, contrairement au fournisseur historique.

 

L’abonnement chez Direct Énergie, Eni ou Vattenfall

 

Comme nous l’avons expliqué, les fournisseurs alternatifs sont plus abordables que le fournisseur historique car ils ne sont pas concernés par le tarif réglementé de vente de l’électricité. Ils peuvent donc fixer eux-mêmes le prix du kWh des offres de marché.

 

En général, les fournisseurs alternatifs proposent trois types d’offres :

  • Classique
  • Verte
  • En ligne

 

Pour faire des économies d’énergie et consommer de façon plus responsable, vous pouvez opter pour un abonnement à une offre verte. Il s’agit d’une offre qui permet de bénéficier d’une électricité produite à partir de sources d’énergie renouvelable. Par exemple, si vous voulez découvrir l’abonnement vert de Direct Énergie (désormais Total Direct Energie), principal concurrent au fournisseur historique, cliquez ici.

 

 

Tout savoir sur la consommation d’un climatiseur

 

Le coût de la consommation d’un climatiseur

 

La consommation de votre climatiseur va dépendre de sa puissance (qui dépend de la taille de la pièce à refroidir) et de ses performances. Plus la puissance et la taille de la pièce sont importantes, plus votre climatiseur va consommer de l’énergie.

 

Ainsi, pour 2800 Wh de production frigorifique, la consommation d’énergie d’un climatiseur mobile sera d'environ 1000 Wh, alors que celle d’un climatiseur fixe ne sera “que” d'environ 800 Wh. Si vous allumez votre climatiseur tous les jours pendant au moins quatre heures, l’impact sur votre facture se chiffrera à plusieurs dizaines d’euros.

 

Les différents types de climatiseurs

 

Il existe trois grands types de climatiseurs dont la consommation électrique et le prix sont très différents :

 

Le climatiseur mobile est le modèle le moins cher (à partir de 300 euros). Sa mobilité vous permet de le déplacer d’une pièce à l’autre et de répondre à vos besoins de fraîcheur. De plus, son installation ne nécessite pas de travaux, ce qui en fait un produit très apprécié.

 

Le climatiseur fixe est sûrement le plus répandu. Il se compose d’une partie intérieur qui envoie l’air frais et d’une partie extérieure qui évacue l’air chaud. L’inconvénient du climatiseur fixe est qu’il faut faire appel à un installateur pour l’installer dans une chambre ou dans un séjour. Les climatiseurs fixes sont disponibles à partir de 900 euros. 

 

Enfin, le climatiseur réversible est le modèle intelligent qui envoie de l’air frais en été et de l’air chaud en hiver. Le prix d’achat est plus cher, mais le climatiseur est rentabilisé été comme hiver. Pour en apprendre davantage sur la consommation d’un climatiseur réversible, suivez ce lien.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0