Climatisation et Santé

La climatisation est un équipement très apprécié notamment lors des fortes chaleurs afin de conserver une température agréable à l’intérieur. Quels sont les points de vigilance concernant la climatisation et votre santé?

Climatisation

Pompe à Chaleur

  • Climatisation et température

Le premier risque pour la santé est l’écart de température. En effet, lorsqu’il fait très chaud à l’extérieur et que vous rentrez dans un local climatisé très froid, vous pouvez éternuer, avoir le nez qui coule ou autre.

Il est recommandé de conserver un écart de température entre l’intérieur et l’extérieur de 5 à 7°C. Inutile donc de régler votre climatiseur à 18°C l’été. Il sera en général pas assez puissant pour les atteindre et fonctionnera inutilement en continu.

De plus, il existe en France un décret interdisant le recourt à la climatisation s’il fait moins de 26°C dans la pièce.

Décret n° 2007-363 du 19 mars 2007 relatif aux études de faisabilité des approvisionnements en énergie, aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants et à l'affichage du diagnostic de performance énergétique 

 

L’humidité de l’air est aussi importante. Les climatiseurs peuvent être un rempart à certaines infections respiratoires en déshumidifiant en partie l'air. Un taux d'humidité de 50 % est préconisé, lorsqu'il augmente, le développement des bactéries et acariens peut provoquer des problèmes respiratoires. Une humidité trop basse peut provoquer des rhinites allergiques. À éviter aussi.

 

  • Climatisation et légionellose

On retrouve souvent sur internet des informations indiquant que la légionelle, batterie responsable de la légionellose, peut se développer dans un circuit de climatisation. Alors est-ce vrai?

Réponse: Faux.

Faux, car dans un circuit de climatisation, le fluide qui circule est un réfrigérant, donc aucun développement de légionelle.

Mais il existe aussi des climatiseurs à eau, on parle de groupe à eau glacée. Mais là aussi la légionelle ne se développe pas, car l’eau est froide. La bactérie se développe principalement dans un milieu où la température est comprise entre 25 et 45°C, ce qui exclu un réseau d’eau glacée plutôt compris entre 5 et 10°C

Dernier point rassurant, la légionellose se contracte après inhalation de la bactérie, or un circuit d’eau glacée est un circuit fermé, l’eau ne quitte par le circuit, il est donc impossible de respirer des micro-gouttelettes contenant la bactérie.

 

Enfin, les articles les plus réfléchis, parlent du développement de la bactérie dans les tours aéro-refroidissantes (TAR). Cette fois c’est vrai. En revanche, il s’agit d’équipement industriel, que l’on ne peut retrouver chez soi. En France, l’installation et l’entretien des TAR est très réglementé, soumis à déclaration ou autorisation selon les cas avec un obligation d’entretien et d’analyse.

 

Pour conclure, pas de crainte à avoir quant au risque de légionellose dans votre climatiseur.

 

Voir l'article complet Climatisation et Légionellose sur Formation Froid

  • Climatisation et entretien

Afin de garantir des performances optimales mais aussi éviter tout risque pour votre santé il est important de procéder à un entretien régulier de votre climatiseur.

 

  • Nettoyage des filtres, le bon réflexe.

Les filtres de climatisation permettent de retenir les particules en suspension dans l’air afin d’éviter leur brassage. Certains filtres retiennent également les odeurs.

La fréquence du nettoyage dépend notamment du lieu s’il est plus ou moins empoussiérer et du type d’utilisation plus ou moins intense. On peut dire qu’un nettoyage tous les 2 mois est correct.

Certains appareils de climatisation sont équipés d'un voyant témoin qui vous indique l'encrassement du filtre climatiseur. Reportez-vous à la notice d'entretien du système, vous y trouverez tous les détails.

 

Le nettoyage est très simple, il suffit de retirer le filtre de l’unité intérieure et de le rincer à l’eau savonneuse. Une fois séché, vous pouvez le remettre en place. Pensez à éteindre l’appareil pendant toute cette durée.

Pour les filtres à charbon actif, captant les odeurs, ils doivent être remplacés, 1 fois par an environ.

 

  • Contat d’entretien 

Afin de garantir le fonctionnement optimal de votre appareil et conserver une bonne qualité de l’air, le contrat d’entretien par un professionnel est recommandé.

En plus de s’assurer du bon fonctionnement de l’appareil et prolonger sa durée de vie, le professionnel contrôlera l’absence de fuite sur le circuit frigorifique, l’évacuation des condensats pour éviter une stagnation d’eau et désinfectera la batterie de l’unité intérieure dans laquelle circule l’air.

 

Contrôle d'étanchéité périodique


Mise à jour : Climatisation et Coronavirus - Le 27 Mars 2020

En ces temps de pandémie mondiale beaucoup de personnes s’inquiètent concernant la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). Il est normal de se poser la question de la propagation du virus via la climatisation ou les pompes à chaleur. Ces systèmes utilisant une diffusion par air, peuvent-ils aussi diffuser des virus?

Première mise au point : Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

Les coronavirus forment une vaste famille de virus qui peuvent être pathogènes chez l’homme et chez l’animal. On sait que, chez l’être humain, plusieurs coronavirus peuvent entraîner des infections respiratoires dont les manifestations vont du simple rhume à des maladies plus graves comme le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Le dernier coronavirus qui a été découvert est responsable de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)

 

Source : OMS/WHO https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019

Deuxième mise au point : Comment la COVID-19 se propage-t-elle ?



La COVID-19 est transmise par des personnes porteuses du virus. La maladie peut se transmettre d’une personne à l’autre par le biais de gouttelettes respiratoires expulsées par le nez ou par la bouche lorsqu’une personne tousse ou éternue.

 

Ces gouttelettes peuvent se retrouver sur des objets ou des surfaces autour de la personne en question. On peut alors contracter la COVID-19 si on touche ces objets ou ces surfaces et si on se touche ensuite les yeux, le nez ou la bouche.

 

Il est également possible de contracter la COVID-19 en inhalant des gouttelettes d’une personne malade qui vient de tousser ou d’éternuer. C’est pourquoi il est important de se tenir à plus d’un mètre d’une personne malade.

 

Source : OMS/WHO https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019


Concernant la climatisation et la COVID-19

Il n’y a pas à ce jour d’étude scientifique affirmant ou infirmant la propagation du virus par la climatisation.

 

Une étude (de Véronique Ezratty et de Fabien Squinazi) a été publiée en 2008 sur le risque de propagation du virus de la grippe par la climatisation. Elle suggère que le risque de diffusion à distance d'un virus de la grippe « classique » sous forme aérosolisée « ne peut être écarté ».

 

Le risque pourrait être le flux d’air de la climatisation, pompe à chaleur ou même d’un simple ventilateur.

En effet le principal vecteur de transmission étant les gouttelettes respiratoires, un flux d’air important peut transporter ces gouttelettes sur quelques mètres. Si une personne porteuse du virus tousse ou éternue sans se protéger et que vous vous trouvez sur la trajectoire du flux d'air, vous pourriez rentrer en contact avec cette source de contamination. Il n’y a encore une fois aucune preuve de ce type de propagation.

 

Pour conclure rien ne prouve actuellement que le virus de la COVID-19 soit transmissible par voie aérienne, donc afin de prévenir toute propagation, il faut respecter les règles d’hygiène recommandées par les organisations de santé. Dans ce cas ci, il faut tousser dans son coude pour éviter de propager des gouttelettes et garder ses distances avec les autres personnes. Ainsi le risque de transmission du virus via une climatisation est très fortement réduit.

Si vous devez manipuler une télécommande de climatisation, lavez-vous les mains.

 

Vous pouvez nettoyer et désinfecter la batterie de l'unité intérieure avec des produits spécialisés, et aussi nettoyer et/ou remplacer les filtres.

 

 

NB: Ces renseignements sont diffusés de bonne foi, « tels quels », selon les connaissances du jour, et sans aucune garantie ou condition. Vous êtes l’unique responsable de l’utilisation et de l’interprétation des informations contenues sur le site Web.

 

Pour toutes informations officielles et à jour, consultez le site de l’Organisation Mondiale de la Santé : https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019




Écrire commentaire

Commentaires: 0